18/01/2011

Anderlues: Le droit de résister et le devoir de se révolter!!

Anderlues: Le droit de résister et le devoir de se révolter!!

Le Conseil Communal du 21 décembre 2010 restera une date sombre voire un tournant dangereux pour la démocratie à Anderlues. Le bourgmestre décide  de désavouer une  des règles les plus élémentaires de fonctionnement de la démocratie  locale !!?. En effet, Philippe Tison déclare,  dès le début de la séance, qu’il ne répondra à aucune question ponctuelle sur le point politique le plus important de toute l’année, à savoir  le budget communal.  Lorsque toute l’opposition va se révolter contre ce dénis de démocratie, le bourgmestre va  faire appel à 4 agents de police pour (tenter) d'étouffer dans l’œuf toutes tentatives  de résistance. De bonne source, la police sera  à toutes les sessions du conseil communal !!? Bref, si vous avez un problème, ce n’est plus au bureau de police , mais au 1er étage de la maison communale,  dès 20h, le soir d'un conseil communal, que vous aurez la possibilité de rencontrer les forces de l’ordre (pas étonnant que les taxes communales ne sont pas prêtes de diminuer..). Espérons qu’il y aura autant de forces de l’ordre  lors des festivités du carnaval !!?. Ce qui est encore plus scandaleux, c’est que cette majorité  socialo-libérale pointe du doigt l’opposition comme responsable de cette situation. Or , en refusant de répondre  aux questions sur le budget, les libéraux et  le PS (députée comprise) savaient pertinemment qu’ils allaient déclencher  un front de résistance et que le recours à la police par la majorité, lui, allait déclencher la révolte. Tout ceci était donc  bien prémédité. Que cherchaient Philippe Tison et consorts, si ce n’est un coup d’éclat pour eux?  Ce qu’ils ont réussi , c’est de dépenser l’argent du contribuable en jouant à l’apprenti sorcier, pour se faire de la (mauvaise)  pub… Quelle honte, c’est pitoyable.  Que fera cette  majorité, imbue d’elle même ? Va t’elle se ressaisir  en présentant des excuses à l'assemblée, public y compris, afin de reprendre le cours normal de la gestion des affaires ? Pas certain; si la police sera présente à chaque séance, cela ne fera que  remettre  de l’huile sur le feu. Face à une attitude autoritaire, voir totalitaire, le droit de résister  et le devoir de révolte sont une obligation. La Tunisie en est un bel exemple. Une sorte de réponse à cette situation? La participation d'un maximum de citoyen(ne)s lors des prochaines séances du conseil communal d'Anderlues. Comme les dâtes ne seront connues que 7 jours à l'avance, le groupe Gauche vous informera des séances sur   http://gauche.skynetblogs.be , tel: 0476 332373 :freddy.dewille@skynet.be Conseiller Communal du groupe Gauche

12/01/2011

Manifestation

toyota grêve 2009.jpg

11/01/2011

Bart De Wever consulte une voyante

 

Bart De Wever consulte une voyante :
La voyante très concentrée ferme les yeux et lui dit :

- Je vous vois passer dans une grande avenue, dans une voiture, le toit ouvert, le peuple hurlant sa joie.
Dewever sourit et lui demande :

- Alors la foule est heureuse ?
- Oui comme jamais.
- Et les personnes qui courent après la voiture ?
- Oui, autour de la voiture comme des fous. La police a du mal à se frayer un chemin.
- Les gens porteurs de drapeaux ?
- Oui, drapeaux et bannières de Flandre avec des mots d'espoir et d'un meilleur avenir.
- Vraiment ? Et les gens crient, chantent ?
- Oui les gens crient des phrases d'espoir: «Oh! Maintenant, tout ira mieux !!!
Le peuple est en liesse.
- Et moi, comment je réagis à tout cela ?
- Je n'arrive pas à le voir.
- Ah bon ! Pourquoi ?
- Le cercueil est fermé.

22/12/2010

Conseil communal du 21 décembre 2010, le bordel...

Anderlues: Meilleurs voeux 2011
Le groupe Gauche vous souhaite à toutes et tous leurs meilleurs voeux pour 2011, pour vous-mêmes et pour celles et ceux qui vous sont chers. Que cette année nouvelle apporte santé et bonheurs.Et pour la démocratie , nous espèrons (au delà, des effets d'annonces) que le  bourgmestre , voir une députée de la même majorité (MR-PS) à Anderlues,  pourraient intercédés auprès ...du même bourgmestre ou de la même députée ....,  pour  permettre  aux mandataires communaux de l'opposition d'exercer leur droit de regard sur les P.V. du Collège communale. PV qui nous sont inconnus, en cette fin d'année et ce depuis fin aout 2010!!
On peut toujours rêver....
et bien oui la magie de Noël a encore frappé;
Nous reviendrons bientôt sur cette séance rocambolesque...
 

Conseil communal du 30 novembre

voici  les questions orales posée par le groupe Gauche:
  
- Quelle est le problème  à la toiture de la salle omnisports ?
 
- Rue Babusiaux   retour du dépôt clandestin,  fauteuils,  camionnette sans plaques, etc...  quid?
 
- Rue Albert 1er, 417ème rappel sur le renfoncement sur le trotoire ...?!!
 
A ceci , il faut évidement ajouter toutes les questions et remarques à tous les points officiels du conseil communal

conseil communal du mardi 09 novembre 2010

Lors du conseil communal du mardi 09 novembre 2010 , le groupe GAUCHE a ajouté  des points supplémentaires :
1)-Il me reviend, et ce malgrès avoir déjà évoqué  ce problème il y a peu, que les citoyens qui ont demandés de recevoir les ordres du jour et convocations aux séances du conseil communal, ne reçoivent toujours rien.!!  Quid?
Pour ce point, le groupe Gauche  invite les personnes intérésées de réintroduire une nouvelle demande par notre intermédiaire à l'administration communale.
2) . Malgrès avoir déjà (aussi) évoqué  le problème de mise à jour du site  communal, notament les P.V des séances du conseil communal, rien ne semble avoir été amélioré.  Quid?  Sur ce point, c'est comme les PV du Collège, il faut attendre l'accord du grand Timonier...
Dans la partie Divers du conseil communal, des questions avaient trait  entre autre : 1) à
Mais il fut surtout urgent, pour le groupe Gauche de dénoncer le mauvais fonctionnement du chauffage dans une école communale (12°)  et qui oblige les jeunes éléves de garder leurs manteaux en classes. Une des réponses de l'échevin :" il faut bien que les agents communaux prennent leurs congés...."
 l'impossibilité, pour des riverains,de stationner avec leur véhicule en face de leur domicile suite à la pose d'un ralentisseur devant leur habitation; 2) à la promesse d'implémenter des abris bus, ; là,  il semble que les membres de la majorité ne trouve pas le temps pour palier à  la pénibilité des usagés des transports en commun!!..3) sur le nombre élevé de boîtes au lettres sur certaines façades, et 4) sur une ancienne zone  poluée. Là, il semble que le risque à disparu.

Conseil communal de ce mardi 14 septembre 2010

le groupe "GAUCHE", par l'intermédiaire de son élu au conseil communal,a ajouté 2 points supplémentaires à l'ordre du jour de la séance de ce mardi 14 septembre 2010 , à savoir:

1) Il me revient que plusieurs incidents ont émaillé les festivités locales du samedi 28 et dimanche 29 août 2010, à savoir:
- interdictions  pour plusieurs commerçants d'exercer leur activité, avec pour conséquence, une  perte  importante du chiffre d'affaires.
- Réquisition d'agents de police pour les mettre en faction devant les  batiments en question.
- interdictions de passage sur le site pour les personnes étrangéres aux activités.
- Quid?
2) De plus en plus de riverains du centre ville se plaignent de nombreuses nuisances sonores, dans le quartier, jusque tard le soir. On apprend que  des agissements assimilables à de la consommation, par de très jeunes personnes, d'alcool et de substance illicite. Quid?
De plus, les questions  orales suivantes ont été posées à savoir:
 1) Au  Conseil communal du mardi  04 mai 2010 , j'ai demandé s'il était prévu  de réparer le renfoncement du trotoire , rue Albert 1er, face à la maison Communale , et à ce jour, rien n'a changé. Quid?  
2) A plusieurs reprises, par de fortes pluies, au croisement de la rue St Médart et A.Guerlement,  l'eau monte à une hauteur anormalement élevée. Une taque dégouts se soulève régulièrement suite à la préssion anormale. Quid?
3) Une pétition des riverains de la rue Jules Destrèe vous avait été remise en octobre 2001, au sujet de la vitesse excessive de nombreux véhicules. Où en est ce dossier et a t'on une date précise du début des travaux?
4) Où en est-on au sujet de la 2éme phase des travaux de la piscine communale?
5)   Pour le Centre Culturel, suite au courier envoyé à l'arcitecte par le Collège, qu'elle est la réponse sur  le relevé des travaux à réaliser, le décompte des délais contractuels et une dâte de fin des travaux?
6) Quel est la position du Collège sur la demande de louer  des locaux  face à la Maison Communale?
7) Est-il exacte qu'il existe une note de service pour  ne plus laisser entrer les élus locaux dans les les diffèrents  bureaux  de l'administration communale?
8): Il me reviend que l'on aperçois de nombreux rats à la Cité de la Ferme. Malgrès  la demande de riverains pour faire passer la firme, on ne voit personnes.Quid?
 
La réponse globale  au conseil communal , pour une grande partie des travaux, c'est :" ils seront terminés pour...les prochaines élections!!?" ouf....  Pour le centre Culturel : fin octobre 2010 (pour l'inauguration, prudence avant de (re)commander les petits fours...)   et pour la piscine sans doute en automne 2011, la 2ème phase des travaux devrait commencer très bientôt. Hélas, pour la réfection de la rue Chévremont, c'est reporté à 2012...

 

Rappel des points ajoutés à la séance du 10 novembre 2009

Lors du conseil communal du 10 novembre 2009, le groupe GAUCHE avait ajouté  dans la partie "Divers" des questions orales suivantes;
1) Quid du refus d'acter la radiation du registre de la population  d'une personne de l'Impasse  Roton et quid  des conséquences qui en découlent?
2) Quid du manque flagrant de sécurité pour les citoyens autour des travaux de la Place Paul Pastur?
3) Dans le cadre de la campagne de vaccination massive (grippe A H1N1) co-organisée avec l'Administration communale ce 11 et 15 novembre 2009, ne pourait-on pas  distribuer en même temps  des vitamines pour les commerçants d'Anderlues, qui, d'après vos propos à la télévison Local Antenne-Centre, manquent  de dynamisme ?
4)  A la Maison communale, quid des pigeons, non pas ceux qui sont dans la salle du Conseil communal, mais au-dessus de celle-ci ?
5)  Quid du délais des travaux au Centre Culturel, par rapport au timing prévu?
6)  Ne peut-on prévoir un passage pour piétons à cet endroit très dangereux?
7) Est-il toujours prévu un local pour la Croix Rouge à  Anderlues ?
8) Le Chapiteau communal a-t-il été refusé aux scouts d'Anderlues? Alors qu'il semble avoir été aperçu  à Thuin !
9) Que s'est-il passé comme incident à  la fête d'Halloween  à la Cité du Fief ?
10) Il me revient régulièrement des doléances de riverains des rues Culot du Bois, rue Chévremont , rue Verte. En effet, la population de ces quartiers a l'impression d'être  le parent pauvre, les oubliés de la commune ( curage "oublié" des avaloirs, état déplorable des chemins, absence de tuyaux d'égouts, manque d'entretien des accotements, etc.) . Y a t'il réellement une volonté d'entamer les travaux indispensables et peut-on avancer  une date ? Même si cela a déjà été reporté ?
11) A la rue Chévremont , à hauteur des 86 et 81, le rétrécissement engendre régulièrement  des accrochages aux deux maisons par de gros véhicules. Ne pourrait-on pas envisager une signalisation adéquate à l'état des lieux?
12) A quinze jours d'intervalle, 2 inondations et coulées de boue ont eu lieu, entre autre, à la rue Verte; à par les sapeurs pompiers, les riverains n'ont vu personnes de la commune; Livré à eux-même, ils ont dû s'entraider et se débrouiller pour remettre les lieux en  état. A t'on pris des dispositions ou réalisé une enquête pour connaître l'origine de ses inondations afin d'éviter que cela se reproduise?
13) Que s'est-il passé dernièrement à propos du propriétaire de chiens, rue du Terril? La loi n'a-t-elle pas été  bafouée?
14) Serait-il possible d'entretenir régulièrement  le  Sentier du Sabotier? ( demande récurente de ma part)
15) Quid de l'absence du panneau de contrôle de vitesse  route de Mons , face à l'école primaire?
16) Quid  des sacs poubelles éventrés, lors d'une enquête,  en face du bloc 38 à la Cité du Fief, il y a près de 3 semaines, et laissé tel quel?
17)  Il me revient, comme je vous l'ai déjà fait remarquer , qu'il est très difficile, voire impossible, de vous interpeller à votre permanence. Certaines personnes qui souhaitent  envisager des travaux à leur domicile  en toute légalité, hésitent  avant d'engager des frais d'architecte sans avoir  un minimum de garantie d'attention  de votre part, ainsi que l'avis du directeur des travaux, vu les différentes versions des refus précédents.
Freddy Dewille,  Conseiller Communal du groupe "Gauche". freddy.dewille@skynet.be  http://gauche.skynetblogs.be  : Si vous souhaitez aussi proposer des questions pour les prochaines séances du conseil communal :Hody Frank 0474 751413 , hodyfrank@hotmail.com , gaucheanderlues@hotmail.com
 
 
 

 

 
 

L'impossible capitalisme vert

ANDERLUES:  le groupe "GAUCHE" a le plaisir de vous annoncer la sortie aux éditions La Découverte de mon livre "L'impossible capitalisme vert", par Daniel Tanuro, proche du groupe "Gauche" d'Anderlues. Disponible dans les bonnes librairies  ou sur commande, par exemple à la librairie La Brèche:16.00euros
http://www.la-breche.com/catalog/product_info.php?product...
 
D'un côté, trois milliards de gens vivent dans des conditions indignes de l'humanité. Enseignement, santé, énergie, eau, alimentation, mobilité, logement : individuellement leurs besoins sont modestes mais, au total, ils sont énormes. Comment les satisfaire sans augmenter la production? De l'autre, deux cents ans de productivisme ont mené le climat au bord de l'infarctus. La réalité nous impose de réduire radicalement et très vite les émissions de gaz à effet de serre. Donc la production matérielle. Comment stabiliser le climat tout en satisfaisant le droit légitime au développement de celles et ceux qui n'ont rien et qui sont en même temps, les principales victimes du réchauffement? C'est le casse-tête du siècle. Dans ce livre Daniel Tanuro propose de réconcilier l'écologie et le projet socialiste parce que le capitalisme ne saura rien résoudre. Il montre que la politique climatique des gouvernements enrichit les grands pol!ueurs qui ont intérêt à brûler des combustibles fossiles le plus longtemps possible. Il plaide pour que l'énergie, bien commun de l'humanité, soit soustraite à la logique du profit, afin que la transition vers une société économe fondée sur les renouvelables se fasse dans la justice sociale. Si l'on n'est pas capable d'articuler luttes sociales et écologiques, le capitalisme causera des catastrophes humaines et environnementales. Quelles erreurs ceux qui se réclament du socialisme ont-ils commises pour que cette articulation soit si difficile? DANIELTANURO est ingénieur agronome et environnementaliste. Il a fondé l'ONG belge «Climat et justice sociale». Il a rédigé la résolution "Changement climatique et taches des anticapitalistes" du dernier Congrès mondial de la Quatrième Internationale

L'éthique des financements de la Banque DEXIA SA .!!?

 
Lors du conseil communal du 14 juin dernier, le conseil communal a voté à l'unanimité sauf le Cdh et un membre de la majorité la motion suivante (proposée par le groupe Gauche)  relative au caractère éthique des financements de la Banque DEXIA SA .
Le Conseil communal d’Anderlues, réuni en séance publique du 14 juin 2010,
- Considérant que, via le Holding communal, les communes de Belgique détiennent près de 14,7% du capital de la Banque DEXIA SA ;- Conscients que cette position d’actionnaire important nous donne le devoir d’exercer un contrôle sur les choix de cette banque, notamment en ce qui concerne le caractère éthique des crédits accordés ;- Ayant pris connaissance du fait que, par l'intermédiaire de sa filiale israélienne, DEXIA-Israël, DEXIA participe au financement de la politique de colonisation du territoire palestinien de Cisjordanie ;- Attendu que :1) La quatrième Convention de Genève de 1949 interdit l’implantation de populations nouvelles dans un territoire conquis suite à un conflit (art. 49 « La puissance occupante ne pourra procéder […] au transfert d’une partie de sa population civile dans le territoire occupé par elle »).
2) Les résolutions suivantes du Conseil de sécurité des Nations Unies :- Condamne les actes de violence contre les Palestiniens. 1322( de 2000) ;- Condamne la politique de colonisation d’Israël et demande le retrait immédiat. 465( de 1980) ;- Condamne l’annexion de Jérusalem Est par Israël. 478( de 1980);- Condamne les colonies de peuplement israéliennes dans les territoires palestiniens. 466( de 1979);- Demande l’instauration d’une paix juste et durable au Proche-Orient. 338(de 1973) ;- Condamne l’occupation des territoires palestiniens, dont Jérusalem Est. 252(de 1968) ;- Demande l’évacuation par Israël des territoires occupés. 242(de 1967) ; 3) L’union européenne a rappelé à maintes reprises, notamment en aout 1998, qu’elle considère « l’implantation de colonies de peuplement dans les territoires occupés comme illégale et contraire au droit international ».  4) La Commission des droits de l’homme des Nations Unies a adopté le 14 avril 2005, une résolution qui : « prie instamment le Gouvernement israélien de renoncer à sa politique d’implantation dans les territoires occupés, y compris Jérusalem Est et le Golan syrien et de mettre immédiatement un terme à l’expansion des colonies existantes. Elle exige qu’Israël s’acquitte pleinement de ses obligations juridiques, telles qu’elles sont énoncées dans l’avis consultatif rendu le 9 juillet 2004 par la Cour internationale de justice ».- Se félicitant du fait que le 31 décembre 2009, DEXIA-Israël a fait savoir que, dorénavant, elle n’accorderait plus de financement aux implantations de colonies en Judée-Samarie ;- Constatant cependant que la banque fait exception pour la partie occupée de Jérusalem-Est ;- Considérant que cette politique financière de DEXIA S.A. est d’autant plus interpellante que depuis décembre 2002, DEXIA S.A. s’est engagée à appliquer le pacte mondial des Nations Unies (« Global Compact ») qui repose sur la base de neuf principes dont les deux premiers sont particulièrement explicites :- Les entreprises sont invitées à promouvoir et respecter la protection du droit international relatif aux droits de l’Homme dans leur sphère d’influence ;…et à veiller à ce que leurs propres compagnies ne se rendent pas complices de violations des droits de l’homme – condamnant toutes les formes de violences d’intégrisme et de terrorisme, quelles qu’elles soient et d’où qu’elles viennent ;  DEMANDE à la Banque DEXIA SA et à ses actionnaires qu'il soit mis fin, dans les plus brefs délais, à ces activités financières contraires au droit international et aux résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU; La présente résolution sera adressée à :- M. Jean-Luc DEHAENE, Président du Conseil d'Administration de DEXIA S.A.;à M. Pierre MARIANI, Administrateur délégué et Président du comité de direction de DEXIA SA;  à M. Yves LETERME, Premier Ministre; à M. Didier REYNDERS, Vice-Premier Ministre et Ministre des Finances ;à  Mme Joëlle MILQUET, Vice-Première Ministre, Ministre de l'Emploi et de l'Egalité des Chances; à M. Steve VAN ACKER, Ministre des Affaires étrangères; à M. Charles MICHEL, Ministre de la Coopération au développement; à M. Charles PICQUE, Ministre-Président du Gouvernement bruxellois ; à - Mme Tamar SAMASH, Ambassadeur d'Israël en Belgique et à  La Délégation générale Palestinienne à Bruxelles;
 
N.B. Si vous souhaitez soulever des questions pour les prochaines séances du conseil communal d'Anderlues: Freddy Dewille,  Conseiller Communal du groupe "Gauche". http://gauche.skynetblogs.be , 0476 332373 

Formation: L"Etat et la révolution"

En collaboration avec l'ASBL "Formation Léon Lesoil" et la LCR, le groupe Gauche organise  le samedi 19 juin de 10h - 12h30 Salle de "La Terasse" à Charleroi, la prochaine séance de formation (gratuite) pour notre section .Le thème de cette formation sera :"  L"Etat et la révolution" . Elle sera donnée par Daniel Tanuro. http://www.lcr-lagauche.be/ .Cette formation est toujours ouverte aux non-membres.

Le fonctionnement du capitalisme, ses crises et ses contradictions"

En collaboration avec l'ASBL "Formation Léon Lesoil" et la LCR, le groupe Gauche organise  le Dimanche 09 mai de 10h - 12h30 Salle de "La Terasse" à Charleroi, la prochaine séance de formation (gratuite) pour notre section .Le thème de cette formation sera :"  Le fonctionnement du capitalisme, ses crises et ses contradictions" . Elle sera donnée par Daniel Tanuro. http://www.lcr-lagauche.be/ .Cette formation est toujours ouverte aux non-membres. Renseignements: Freddy Dewille,  Conseiller Communal du groupe "Gauche". http://gauche.skynetblogs.be , 0476 332373 , 071521404 freddy.dewille@skynet.be .  Et pour en terminer avec la polémique suscitée par notre motion proposée au conseil communal du 2 mars 2010, le groupe Gauche tient encore à remercier les deux échevins PS qui ont voté en faveur de celle-ci. Nous adressons également nos remerciements aux élus de la majorité, mais aussi à deux élus  du groupe MSJ Canon qui se sont abstenus privilégiant ainsi la politique de la main tendue plus constructive que l'acharnement, la vengeance, la convoitise, voir la haine

Anderlues: formation du groupe Gauche

En collaboration avec l'ASBL "Formation Léon Lesoil" et la LCR, le groupe Gauche organise la 3ème  journée de formation gratuite pour notre section .Le thème de cette formation sera :" Introduction au Marxisme" donnée par Daniel Tanuro. http://www.lcr-lagauche.be/ .Cette formation est toujours ouverte aux non-membres.

Soutien aux agriculteurs producteurs laitiers septembre 2009

Le Conseil communal du mardi 15 septembre à voté à l'unanimité sauf les libéraux (MR) une motion de soutien aux agriculteurs producteurs laitiers proposée par le groupe Gauche

 

Le Conseil communal,

Considérant que la commune d'Anderlues compte sur son territoire bon nombre d’exploitations agricoles;

Considérant que l’activité au sein de ces exploitations doit permettre d’assurer une légitime qualité de vie aux agriculteurs et à leurs familles;

Considérant que ces exploitations tirent une majeure partie de leurs revenus de la production laitière ;

Considérant la chute dangereuse du prix du lait (50 % de diminution en une année);

Considérant que cette baisse de prix par cette politique européenne libérale faussement concurrentielle  met en grande difficulté financière ces exploitations et la qualité des produits pour le consommateur ;

Considérant les légitimes revendications des producteurs laitiers qui veulent obtenir un prix permettant de couvrir les coûts de production, les investissements indispensables et la main d’œuvre;

Considérant qu’en l’absence d’une réaction des autorités responsables un grave péril pèse sur la production laitière familiale;

Considérant que la disparition d’entreprises agricoles familiales s’opèrerait au bénéfice d’importations plus importantes et d’une production réalisée dans des fermes industrielles;

Considérant que la Direction Générale de l’Agriculture estime que le prix de revient du lait est compris en moyenne entre 0,4055 et 0,4505 euros par litre;

Décide de soutenir les agriculteurs producteurs laitiers dans leurs démarches pour obtenir un juste prix de leur production;

 

  • Demande que le prix moyen estimé par la D.G.A. soit pris en compte pour fixer le prix de base minimum d’un litre de lait à payer à l’agriculteur;

  • Transmet, au moyen de la présente motion, les revendications des agriculteurs à Madame Sabine LARUELLE, Ministre Fédérale de l’Agriculture, à Monsieur Benoît LUTGEN, Ministre régional de l’Agriculture et la commissaire européen danoise à l'Agriculture Mariann Fischer Boel .

Conseil communal du 2 mars

Lors du conseil communal du 2 mars dernier, le groupe d'opposition "Gauche" souhaitait, via une proposition de motion, faire réagir  la majorité PS-MR suite à un article paru dans la nouvelle Gazette du 08 février 2010.
Il va de soi que l'objectif n'était évidemment pas de remettre en question la liberté de la presse, comme on pourrait le penser. L'article refléte, hélas, la réalité du terrain. Le groupe Gauche espérait entendre le bourgmestre présenter des regrets pour ses quelques dérapages verbaux passés et montrer ainsi le minimum de respect envers  l'oppossition . Lors du vote, le premier magistrat de la commune n'a pas voté contre, c'est déjà ça. Deux échevins P.S. ont même voté pour cette motion. De nombreux autres élus se sont prudemment abstenus,  quatre mandataires de l'opposition ont voté contre. La motion, ci-dessous, a donc été rejetée...
A l'attention du Collège Communal:
En vertu de l'article L1122-24 du code de la démocratie locale et de la décentralisation, le groupe Gauche présente le point supplémentaire suivant à l'ordre du jour de la séance du Conseil qui aura lieu le mardi 02 mars 2010 à la Maison communale
- Motion demandant que celle-ci, ainsi que les noms des élus qui l’appuient,   soient rapidement transmis au quotidien  "La Nouvelle Gazette"en guise de droit de réponse. Décision.
Les membres du conseil communal d'Anderlues ont pris connaissance, avec beaucoup de tristesse, d'un article concernant Anderlues paru dans  "La Nouvelle Gazette" du 08 février dernier, dans lequel on pouvait notamment lire :" Philippe Tison est un bourgmestre heureux, imperturbable et qui n’a cure de ce que peuvent dire les conseillers communaux adverses ou même ses propres collaborateurs. Le chef, c’est lui, point barre ! L’opposition ? Un ramassis de gens méprisants qui ne servent à rien. “ D’ailleurs, pourquoi me contestent-ils”, se dit sans doute le mayeur d’Anderlues. Pour lui, ils n’existent pas, ils ne font “ rien qu’à m’ennuyer ceux-là... Vive moi! "
 Il va de soi que le conseil communal, majorité P.S -M.R  comme les différentes  représentations de l' opposition , le CDH, MSJ Canon et le groupe "Gauche"  ne peuvent  être traités de la sorte dans la presse, et ce  quelles que soient  les divergences d'opinions  politiques. Cet article est non seulement insultant, mais il donne surtout une image médiocre de nos institutions et, plus grave encore, des citoyens qui ont voté pour notre assemblée locale. Nous  demandons que cette motion, ainsi que les noms des élus qui l’appuient, soient rapidement transmis au même quotidien, en guise de droit de réponse.
 Freddy Dewille, Conseiller communal du groupe "Gauche" 

Anderlues: février 2010

 
En collaboration avec l'ASBL "Formation Léon Lesoil" et la LCR, le groupe Gauche organise , vu le succès de la journée du 30 janvier 2010, une seconde journée de formation  pour notre section .Le thème de cette formation sera :"Le monde n'est pas une marchandise? Qu'est ce que la marchandise" donnée par Daniel Tanuro, auteur de nombreux articles http://www.europe-solidaire.org
Cette formation est toujours ouverte aux non-membres. Renseignements:
Freddy Dewille,  Conseiller Communal du groupe "Gauche". http://gauche.skynetblogs.be , 0476 332373 

23/01/2010

La guerre de succession a-t-elle commencé dans le groupe MS J.Canon?

Le groupe Gauche d'Anderlues, a pris connaissance de l'article dans la presse écrite concernant la gue-guerre entre  le groupe de l'ex-bourgmestre-député PS José Canon et le bourgmestre actuel Tison. Il convient de dénoncer le non respect des règles urbanistiques par Philippe Tison, échevin à l'époque. En voilà un qui devrait pourtant montrer l'exemple !  Force est cependant de constater qu'il y a de quoi s'étouffer de rire, à défaut de pleurer quand on sait de qui viend  cette dénonciation...
Le groupe Canon est né de la dissidence de José Canon et Roger Dewilde (surtout  ne pas confondre avec Freddy  Dewille), mi-2005. Or  le permis de bâtir, les travaux, etc, à l'ancienne maison du bourgmestre Tison, datent des années 90. Tout le monde sait qu'alors Tison et Canon étaient  copains comme cochon et  bras dessus, bras dessous.  Aux élections communales de  2000, ils seront encore tous sur la même liste P.S. 
 
Bref, cette torpille envoyée vers Tison n'aurait-elle pas un autre objectif,  une deuxième cible:  Canon lui même ? Il semble, en effet,  que ce sont bien des conseillers de sa liste qui ont  soulevé la question, mais pas, à moins qu'il ne soit atteint de sénilité, par José Canon lui même.  
 
Ben oui , il était bourgmestre au moment des faits ! Donc tout aussi coupable d'avoir, au mieux, fermé les yeux, au pire, d'avoir mal fait son travail. Et son malheureux problème de santé, fin des annèes 90, n'explique pas tout.
 
Il faut aussi dire que le groupe Canon  ne resplendit pas par son travail d'opposition et cherche n'importe quoi pour déstabiliser Tison en faisant fi de sa propre implication dans pas mal de dossiers ! Dernier exemple en date. Lors du dernier conseil communal, ce mardi 19 janvier,  il a été reproché à la majorité, entre autres par la liste Canon,  la réhabilitation stupide d'un ancien bâtiment industriel. Pas de chance ! Le conseiller communal du groupe "Gauche", Freddy Dewille, a du leur rappeler que la majorité P.S, c'est à dire avec José Canon et Roger Dewilde,  qui est venu présenter et défendre ce dossier au conseil communal.
 
De plus, les bruits vont bon train en coulisses. Certains colistiers actuels de l'ex député-bourgmestre avouent avoir à traîner le boulet ....Canon, José de son prénom....
 
Bref, ce que ce dernier reprochait à son ancienne équipe, Tison et consort qui l'ont lâché à cause de son problème de santé, sa nouvelle équipe, aujourd'hui, glisse sur la même pente médiocre pour tenter de trouver un nouveau leader. 
 
J.Canon sera-t-il encore tête de liste, lors du prochain scrutin communal ? Si l'on en croit certains de son entourage, il ne se représenterait plus en 2012.  Cette liste a fait l'erreur (pour le long terme) de s'identifier à une seule personne. Sans une nouvelle image et un nouveau leader (et même avec...) elle s'effondrera aux prochaines élections.
 
L'histoire  l'a démontré dans d'autres lieux, comme la campagne du MR aux dernières élections de 2009: la politique de caniveau ne fait pas forcément recette !
 

18/01/2010

Ordre du jour de la séance du conseil communal le mardi 19/01/2010

  1. Approbation du procès-verbal de la séance du Conseil communal du 21 décembre 2009
  2. Informations générales aux conseillers
  3. Démission de Mademoiselle BLAIRON Valérie de ses fonctions de conseillère communale – Acceptation
  4. Finances – CPAS : Budget exercice 2010 – Approbation
  5. Finances : Procès-verbal de vérification de la caisse du Receveur communal ff à la date du 31 décembre 2009 - Vérification.
  6. Financement pour des travaux de réaménagement du site SAR/LS257 dit « Malterie de l’Etoile » dans le cadre du Plan Marshall par le biais de la société SOWAFINAL – Approbation de la convention
  7. Travaux de rénovation de la « Malterie de l’Etoile » - Approbation de l’avenant n° 1
  8. Elaboration d’un RUE pour la ZACC dite « Fief » - Décision
  9. Patrimoine : Aliénation d’une parcelle de terrain communal rue du Fief – Décision
  10. Conventions : Contrat BELGACOM EXPLORE PUBLILINK 2.0 – Approbation
  11. Réforme des services d’incendie – Motion demandant au Gouvernement fédéral de financer sans délai le début de la réforme
  12. Recrutement statutaire au niveau D4 – Décision

Formation politique à "Gauche" ce 30 janvier 2010

 En collaboration avec l'ASBL "Formation Léon Lesoil" et la LCR, le groupe Gauche organise une première journée de formation  pour notre section qui  aura lieu:
Samedi 30 janvier de 09h30 à 12h30. Le thème de cette première formation sera :"Le monde n'est pas une marchandise? Qu'est ce que la marchandise" donnée par Daniel Tanuro, auteur de nombreux articles dont  le bilan du fiasco du sommet de Copenhague sur http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article15957 , dont vous pouvez lire l'article  ci-dessous.
Cette formation est ouverte aux non-membres.
 Renseignements: Freddy Dewille,  Conseiller Communal du groupe "Gauche". 0476 332373  gaucheanderlues@hotmail.com.

Copenhague : déroute au sommet, victoire à la base

On savait que le sommet des Nations Unies à Copenhague ne déboucherait pas sur un nouveau traité international mais sur une simple déclaration d’intention – une de plus. Mais le texte adopté au terme de la rencontre est pire que tout ce qu’on pouvait imaginer : pas d’objectifs chiffrés de réduction des émissions, pas d’année de référence pour les mesurer, pas d’échéance, pas de date ! Le texte comporte une vague promesse de cent milliards de dollars par an pour l’adaptation dans les pays en développement, mais les formules utilisées et divers commentaires font craindre des prêts administrés par les grandes institutions financières plutôt que de vraies réparations payées par les responsables du gâchis.

L’incohérence du document est totale. Les chefs d’Etat et de gouvernement reconnaissent que « le changement climatique constitue un des plus grands défis de notre époque » mais, à l’issue de la quinzième conférence de ce type, ils sont toujours incapables de prendre la moindre mesure concrète pour y faire face. Ils admettent – c’est une première ! - la nécessité de rester «  au-dessous de 2°C » de hausse de la température, donc la nécessité de « réductions drastiques » (deep cuts) des émissions « conformément au quatrième rapport du GIEC », mais sont incapables d’endosser les conclusions chiffrées par les climatologues : au moins 40% de réduction en 2020 et 95% de réduction en 2050 dans les pays développés. Ils soulignent avec emphase leur « forte volonté politique » de « collaborer à la réalisation de cet objectif » (moins de 2°C de hausse de la température), mais n’ont rien d’autre à proposer qu’une auberge espagnole où chaque pays, d’ici le 1er février 2010, communiquera aux autres ce qu’il compte faire.

Piégés par l’hyper-médiatisation qu’ils ont eux-mêmes orchestrée, les grands de ce monde se sont retrouvés sous les feux de la rampe, sans rien d’autre à montrer que leurs rivalités sordides. Alors, les représentants de 26 grands pays ont viré les ONG, écarté les petits Etats et pondu en catastrophe un texte dont le but principal est de faire croire qu’il y a un pilote politique dans l’avion. Mais il n’y a pas de pilote. Ou plutôt, le seul pilote est automatique : c’est la course au profit des groupes capitalistes lancés dans la guerre de concurrence pour les marchés mondiaux. Le candidat Obama et l’Union Européenne avaient juré leurs grands dieux que les entreprises devraient payer leurs droits d’émissions. Bernique : en fin de compte, la plupart d’entre elles les ont reçu gratuitement et font du profit avec, en les revendant et en les facturant au consommateur ! Tout le reste est à l’avenant. Touche pas au grisbi, telle est la consigne.

Ce soi-disant accord sue l’impuissance par tous les pores. Rester au-dessous de 2°C, cela ne se décrète pas. Pour peu que ce soit encore possible, il y a des conditions drastiques à remplir. Elles impliquent en définitive de consommer moins d’énergie, donc de transformer et de transporter moins de matière. Il faut produire moins pour la demande solvable et satisfaire en même temps les besoins humains, notamment dans les pays pauvres. Comment faire ? C’est la question clé. Elle n’est pas si difficile à résoudre. On pourrait supprimer la production d’armes, abolir les dépenses de publicité, renoncer à quantité de fabrications, d’activités et de transports inutiles. Mais cela irait à l’encontre du productivisme capitaliste, de la course au profit qui nécessite la croissance. Sacrilège ! Tabou ! Résultat des courses ? Alors que les émissions mondiales doivent diminuer de 80% au moins d’ici 2050, alors que les pays développés sont responsables de plus de 70% du réchauffement, la seule mesure concrète épinglée dans l’accord est l’arrêt de la déforestation… qui ne concerne que le Sud et représente 17% des émissions. Avancée écologique ? Que nenni ! « Protéger » les forêts tropicales (en chassant les populations qui y vivent !) est pour les pollueurs le moyen le moins cher d’acheter le droit de continuer à produire (des armes, de la publicité, etc) et à polluer … donc de continuer à détruire les forêts par le réchauffement. C’est ainsi que la loi du profit pourrit tout ce qu’elle touche et transforme tout en son contraire.

Heureusement, face à la déroute au sommet, Copenhague est une magnifique victoire à la base. La manifestation internationale du samedi 12 décembre a rassemblé quelque 100.000 personnes. Le seul précédent de mobilisation aussi massive sur cette thématique est celui des cortèges qui ont regroupé 200.000 citoyens australiens dans plusieurs villes simultanément, en novembre 2007. Mais il s’agissait d’une mobilisation nationale et l’Australie subit de plein fouet les impacts du réchauffement : ce n’est (encore) pas le cas des pays européens d’où sont venus la plupart des manifestants qui, en dépit d’une répression policière féroce, ont investi la capitale nordique au cri de « Planet first, people first ». Face à l’incapacité totale des gouvernements, face aux lobbies économiques qui empêchent de prendre les mesures pour stabiliser le climat dans la justice sociale, de plus en plus d’habitants de la planète comprennent que les catastrophes annoncées par les spécialistes ne pourront être évitées qu’en changeant radicalement de politique.

Copenhague symbolise cette prise de conscience. Elle s’exprime par la participation d’acteurs sociaux qui, il y a peu encore, se tenaient à l’écart des questions écologiques, voire les envisageaient avec méfiance : organisations de femmes, mouvements paysans, syndicats, associations de solidarité Nord-Sud, mouvement de la paix, groupements altermondialistes, etc. Un rôle clé est joué par les peuples indigènes qui, en luttant contre la destruction des forêts (dans un rapport de forces digne de David affrontant Goliath !), symbolisent à la fois la résistance à la dictature du profit et la possibilité d’une autre relation entre l’humanité et la nature. Or, ces forces ont en commun de miser davantage sur l’action collective que sur le lobbying, cher aux grandes associations environnementales. Leur entrée en scène déplace radicalement le centre de gravité. Désormais, la lutte pour un traité international écologiquement efficace et socialement juste se jouera dans la rue - plus dans les couloirs des sommets - et ce sera une bataille sociale - plus un débat entre experts.

Tandis que le sommet officiel accouchait d’un chiffon de papier, la mobilisation sociale et le sommet alternatif ont jeté les bases politiques de l’action à mener à la base dans les prochains mois : « Change the system, not the climate », « Planet not profit », « bla bla bla Act Now », « Nature doesn’t compromise », « « Change the Politics, not the climate », « There is no PLANet B ». En dépit de ses limites (concernant le rôle des Nations Unies, notamment) la déclaration du Klimaforum09 est un bon document, qui rejette le marché du carbone, le néocolonialisme climatique et la compensation (« offsetting ») des émissions par des plantations d’arbres, ou d’autres techniques bidon. De plus en plus de gens le comprennent : la dégradation du climat n’est pas le fait de « l’activité humaine » en général mais bien d’un mode de production et de consommation insoutenable. Et ils en tirent la conclusion logique : le sauvetage du climat ne saurait découler seulement d’une modification des comportements individuels, il requiert au contraire des changements structurels profonds. Il s’agit de mettre en accusation la course au profit, car celle-ci entraîne fatalement la croissance exponentielle de la production, du gaspillage et du transport de matière, donc des émissions.

Catastrophe, l’échec du sommet ? Excellente nouvelle au contraire. Excellente nouvelle car il est temps que s’arrête ce chantage qui impose que, en échange de moins d’émissions, il faudrait plus de néolibéralisme, plus de marché. Excellente nouvelle car le traité que les gouvernements pourraient conclure aujourd’hui serait écologiquement insuffisant, socialement criminel et technologiquement dangereux : il impliquerait une hausse de température entre 3,2 et 4,9°C, une montée du niveau des océans de 60cm à 2,9 mètres (au moins), et une fuite en avant dans des technologies d’apprenti-sorcier (nucléaire, agrocarburants, OGM et « charbon propre » avec stockage géologique de milliards de tonnes de CO2). Des centaines de millions de pauvres en seraient les principales victimes. . Excellente nouvelle car cet échec dissipe l’illusion que la « société civile mondiale » pourrait, par « la bonne gouvernance », en associant tous les « stakeholders », trouver un consensus climatique entre des intérêts sociaux antagoniques. Il est grand temps de voir qu’il n’y a, pour sortir des combustibles fossiles, que deux logiques totalement opposées : celle d’une transition pilotée à l’aveugle par le profit et la concurrence, qui nous mène droit dans le mur ; et celle d’une transition planifiée consciemment et démocratiquement en fonction des besoins sociaux et écologiques, indépendamment des coûts, donc en recourant au secteur public et en partageant les richesses. Cette voie alternative est la seule qui permette d’éviter la catastrophe.

Le roi est nu. Le système est incapable de répondre au gigantesque problème qu’il a créé autrement qu’en infligeant des dégâts irréparables à l’humanité et à la nature. Pour l’éviter, l’heure est à la mobilisation la plus large. Nous sommes toutes et tous concerné(e)s. Le réchauffement de la planète est bien plus qu’une question « environnementale » : une énorme menace sociale, économique, humaine et écologique, qui nécessite objectivement une alternative écosocialiste. Le fond de l’affaire : le capitalisme, en tant que système, a dépassé ses limites. Sa capacité de destruction sociale et écologique l’emporte clairement sur son potentiel de progrès. Puisse ce constat aider à faire converger les combats en faveur d’une autre société. Les manifestants de Copenhague ont ouvert la voie. Ils nous invitent à les rejoindre dans l’action : « Act now. Planet, not profit. Nature doesn’t compromise ».

Daniel Tanuro, 19/12/09

Meielleurs voeux à Gauche pour 2010

 

Le groupe Gauche souhaite à toutes et tous le meilleur de ce que vous pouvez espérer pour 2010, pour vous-mêmes et pour celles et ceux qui vous sont chers. Que cette année nouvelle apporte joies et bonheurs dans vos vies!
Nous espérons toutes et tous que le vent tourne enfin dans cette société. Rien n'indique que ce sera pour demain... En attendant, nous avons mille et une raisons de lutter et de lutter encore contre l'individualisme, les injustices sociales, la barbarie et la destruction de l'environnement. Nous vous invitons à lire le bilan du fiasco du sommet de Copenhague sur http://www.europe-solidaire.org/spip.php?article15957 , mais ne baissons pas les bras!
Freddy Dewille,  Conseiller Communal du groupe "Gauche". http://gauche.skynetblogs.be , 0476 332373 : Si vous souhaitez soulever des questions pour les prochaines séances du conseil communal :Secrétaria : Hody Frank, gaucheanderlues@hotmail.com.

20/11/2009

Anderlues, Conseil communal du jeudi 19 novembre 2009

Questions orales pour le Conseil communal du jeudi 19 novembre 2009.

1) Quid, suite à une  plainte de riverains, de l'illégalité de travaux importants  au  242 et 244 de la chaussée de Thuin ?
 
2) Quid de la mise à jour du site informatique  de notre commune ?  http://www.anderlues.be/communes/organisation_politique/c...
 
3) Quid sur la demande introduite, au départ par des commerçants du centre d'Anderlues, auprès de la Direction Sécurité routière, pour l'instauration d'une zone bleue dans la rue Albert 1er durant les travaux de la place Paul Pastur?
 
4) Quid  à l'origine du court-circuit dans la cabine haute tension du hall omnisports?
 
5) Quid sur les dégradations constatées à un châssis arrière de la piscine communale?
 
6) Suite à la demande importante de logements, quid  pour les différentes habitations de la cité du Fief, libres et  innocupées parfois depuis plusieurs années?
 
7) Quid des sacs poubelles et immondices qui s'accumulent  au bloc 38 de la cité du Fief depuis plusieurs semaines? (photos en annexes)
 
8) Quid sur le squat plus que douteux au n° 85 de la Cité du Fief ?
 
Freddy Dewille
Conseiller Communal du groupe "Gauche"

 

09/11/2009

Anderlues, Conseil communal du mardi 10 novembre 2009

Questions orales pour le Conseil communal du mardi 10 novembre 2009


1) Quid du refus d'acter la radiation du registre de la population  d'une personne de l'Impasse  Roton et quid  des conséquences qui en découlent?
 
2) Quid du manque flagrant de sécurité pour les citoyens autour des travaux de la Place Paul Pastur?
 
3) Dans le cadre de la campagne de vaccination massive (grippe A H1N1) co-organisée avec l'Administration communale ce 11 et 15 novembre 2009, ne pourait-on pas  distribuer en même temps  des vitamines pour les commerçants d'Anderlues, qui, d'après vos propos à la télévison Local Antenne-Centre, manquent  de dynamisme ?
 
4)  A la Maison communale, quid des pigeons, non pas ceux qui sont dans la salle du Conseil communal, mais au-dessus de celle-ci ?
 
5)  Quid du délais des travaux au Centre Culturel, par rapport au timing prévu?
   
6)  Ne peut-on prévoir un passage pour piétons à cet endroit très dangereux?
 
7) Est-il toujours prévu un local pour la Croix Rouge à  Anderlues ?
 
8) Le Chapiteau communal a-t-il été refusé aux scouts d'Anderlues? Alors qu'il semble avoir été aperçu  à Thuin !
 
9) Que s'est-il passé comme incident à  la fête d'Halloween  à la Cité du Fief ?
 
10) Il me revient régulièrement des doléances de riverains des rues Culot du Bois, rue Chévremont , rue Verte. En effet, la population de ces quartiers a l'impression d'être  le parent pauvre, les oubliés de la commune ( curage "oublié" des avaloirs, état déplorable des chemins, absence de tuyaux d'égouts, manque d'entretien des accotements, etc.) . Y a t'il réellement une volonté d'entamer les travaux indispensables et peut-on avancer  une date ? Même si cela a déjà été reporté ?
 
11) A la rue Chévremont , à hauteur des 86 et 81, le rétrécissement engendre régulièrement  des accrochages aux deux maisons par de gros véhicules. Ne pourrait-on pas envisager une signalisation adéquate à l'état des lieux?
 
12) A quinze jours d'intervalle, 2 inondations et coulées de boue ont eu lieu, entre autre, à la rue Verte; à par les sapeurs pompiers, les riverains n'ont vu personnes de la commune; Livré à eux-même, ils ont dû s'entraider et se débrouiller pour remettre les lieux en  état. A t'on pris des dispositions ou réalisé une enquête pour connaître l'origine de ses inondations afin d'éviter que cela se reproduise?
 
13) Que s'est-il passé dernièrement à propos du propriétaire de chiens, rue du Terril? La loi n'a-t-elle pas été  bafouée?
 
14) Serait-il possible d'entretenir régulièrement  le  Sentier du Sabotier? ( demande récurente de ma part)
 
15) Quid de l'absence du panneau de contrôle de vitesse  route de Mons , face à l'école primaire?
 
16) Quid  des sacs poubelles éventrés, lors d'une enquête,  en face du bloc 38 à la Cité du Fief, il y a près de 3 semaines, et laissé tel quel?
 
17)  Il me revient, comme je vous l'ai déjà fait remarquer , qu'il est très difficile, voire impossible, de vous interpeller à votre permanence. Certaines personnes qui souhaitent  envisager des travaux à leur domicile  en toute légalité, hésitent  avant d'engager des frais d'architecte sans avoir  un minimum de garantie d'attention  de votre part, ainsi que l'avis du directeur des travaux, vu les différentes versions des refus précédents.
 
 
 
Freddy Dewille
Conseiller Communal du groupe "Gauche"

23/09/2009

Capitalisme en crise:quelle alternative syndicale?

 

 

Conférence-débat

Thierry BODSON, FGTB / Thierry JACQUES, MOC / André HENRY, syndicaliste LCR

Charleroi, le 20 Octobre à 18H

Une initiative de la Formation Lesoil

LA RENTRÉE SOCIALE S’ANNONCE CHAUDE

Des efforts budgétaires importants sont annoncés ; on parle d’un déficit de 25 milliards €.

Après avoir arrosé indûment les banques (40 milliards €) avec l’argent du contribuable, l’Etat veut présenter la facture à la population. Certains évoquent une "austérité absolue".

LA CRISE CONTINUE CEPENDANT À FRAPPER

- à la SONACA, près de 450 emplois sont en jeu ;

- le sort d’Opel Antwerpen reste toujours à sceller, mais la fermeture de l’entreprise est en vueavec une perte de 2600 emplois à la clef ;

- La restructuration dans les services publics est dans le point de mire de nos ministres avec son cortège impressionnant de pertes d’emplois : voir la libéralisation du secteur postier et les fermetures des bureaux de poste (Louvain-la –Neuve ; mise en place des facteurs de quartier) ;

- La réduction des emplois dans les ministères et administrations par le non remplacement des départsen pension et les projets d’allongement du temps de travail dans le secteur de l’enseignementcontribueront à cette sombre perspective: plus de 128.000 emplois seront perdus d’ici l’an 2010 ;

- Les petits agriculteurs sont au bord de la faillite suite à la libéralisation imposée par l’agrobusinesset relayée par la Commission européenne ;

- Fin 2009, 800.000 chômeurs et chômeuses devront se serrer la ceinture en attendant des jours meilleurs.

Capitalisme en crise:quelle alternative syndicale?

Malgré les bénéfices engrangés, les grandes entreprises et les banques ne sont pas prêtes à engagerdu personnel, et les économies prévues dans la Sécurité sociale risquent de faire mal aux petits revenus, aux plus démunis. Le ton est déjà donné par les organisations patronales : il faut restructurer afin d’être prêt pour la relance. Marcourt, ministre wallon de l’économie ne dit pas autre chose.

Dans le camp des travailleurs, les organisations syndicales se positionnent au niveau de leur programme, mais pas encore au niveau de leur riposte :

-la FGTB wallonne sensibilise les travailleurs sur la base de sa campagne

LE CAPITALISME NUIT GRAVEMENT A LA SANT

É

-le MOC prend des positions contre les bénéfices faramineux des capitalistes.

MAIS COMMENT ARTICULER CELA DANS LA RÉSISTANCE CONCRÈTE ?

Le défi lancé par le capitalisme au monde du travail peut-il se résoudre sans que le mouvement ouvrier, principalement par l’intermédiaire de ses organisations syndicales, ne remette fondamentalement en cause la nature et le fonctionnement de ce système ?

VENEZ EN DÉBATTRE LE 20 OCTOBRE, AVEC NOS INVITÉS :

Thierry BODSON, Secrétaire Général de l’Interrégionale wallonne de la FGTB

Thierry JACQUES, Président du MOC

André HENRY, ancien délégué syndical du secteur verrier, militant de la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR).

Pour tout renseignements : invernizzi.sandra@skynet.be

e.r.: David Dessers 20 rue Plantin, 1070 Bruxelles

FGTB, Salle Allende, Boulevard Devreux 36-38

18/09/2009

le retour de balancier, quant les socialistes d'Anderlues se couchent à plat devant les libéraux....

Ce mardi 15 septembre 2009,  la majorité a voté  le doigt sur la couture du pantalon une restriction de plus à la démocratie  à Anderlues.

 Tison, le  grand timonier , a  pondu la digne suite de son ancien grand chef, José Canon, 17 ans plus tôt!!

Pour l'opposition, il faudra envoyer par écrit , le jour avant le conseil communal, les points à évoquer dans les points divers. C'est le retour de balancier  suite à la magouille du MR que j'avais dénoncé. Leur échevinne Feron ne résidait pas à Anderlues.

Grâce à ce vôte, dorénavant, la majorité PS-MR aurra tout le temps de tout camouffler.

Quelle honte !!

Freddy Dewille

Conseil communal du 15 septembre 2009, Motion de soutien aux agriculteurs producteurs laitiers

 

Motion de soutien  du conseil communal d'Anderlues– votée à l'unanimité sauf le MR

:

 

Le Conseil communal,

Considérant que la commune d'Anderlues compte sur son territoire bon nombre d’exploitations agricoles;

Considérant que l’activité au sein de ces exploitations doit permettre d’assurer une légitime qualité de vie aux agriculteurs et à leurs familles;

Considérant que ces exploitations tirent une majeure partie de leurs revenus de la production laitière ;

Considérant la chute dangereuse du prix du lait (50 % de diminution en une année);

Considérant que cette baisse de prix par cette politique européenne libérale faussement concurrentielle  met en grande difficulté financière ces exploitations et la qualité des produits pour le consommateur ;

Considérant les légitimes revendications des producteurs laitiers qui veulent obtenir un prix permettant de couvrir les coûts de production, les investissements indispensables et la main d’œuvre;

Considérant qu’en l’absence d’une réaction des autorités responsables un grave péril pèse sur la production laitière familiale;

Considérant que la disparition d’entreprises agricoles familiales s’opèrerait au bénéfice d’importations plus importantes et d’une production réalisée dans des fermes industrielles;

Considérant que la Direction Générale de l’Agriculture estime que le prix de revient du lait est compris en moyenne entre 0,4055 et 0,4505 euros par litre;

Décide de soutenir les agriculteurs producteurs laitiers dans leurs démarches pour obtenir un juste prix de leur production;

 

  • Demande que le prix moyen estimé par la D.G.A. soit pris en compte pour fixer le prix de base minimum d’un litre de lait à payer à l’agriculteur;

  • Transmet, au moyen de la présente motion, les revendications des agriculteurs à Madame Sabine LARUELLE, Ministre Fédérale de l’Agriculture, à Monsieur Benoît LUTGEN, Ministre régional de l’Agriculture et la commissaire européen danoise à l'Agriculture Mariann Fischer Boel .

10/09/2009

Aux membres du Collège Communal d'Anderlues,

Il me reviend que suite au travaux  de la place Paul Pastur, le trotoir qui commence  au coin et  n° 3  de la rue J.Wauters et qui descend vers le viaduc, ce même trotoire descend égallement très fort... de travers, à savoir  vers la route elle même. La pente n'est plus de 3cm au métre  comme à la normal, mais 10 cm au m. Sortir debout  de l'agence banquaire  relève déjà de l'exploit. Cette situation est très dangereuse  déjà maintenant et donc  en plein hiver, ce trotoire sera tout à fait impraticable.
De plus, lorsque l'on se place à une des extémités de ce nouveau...trotoir réalisé ce mercredi 02 /09/09, , par exemple à la hauteur du  n° 11 , on ne peut que constater  l'horreur du travail réalisé; Cela ressemble davantage à la forme de la chenille lors des ducasse, voir des montagne Russe.
Quid?
Freddy Dewille.
Conseiller Communal du groupe Gauche

conseil communal du mardi 15 septembre 2009: Point supplémentaire

 A l'attention du Collège Communal:

 
En vertu de l'article L1122-24 du code de la démocratie locale et de la décentralisation, le groupe Gauche présente le point supplémentaire suivant à l'ordre du jour de la séance du Conseil qui aura lieu le mardi 15 septembre 2009  à la Maison communale.
 
1- Quid suite  à mon interpellation  lors du dernier conseil communal , ou suite un article paru dans  la presse, sur les  problèmes de disfonctionnement au home "Le Douaire"  ?
  
Freddy Dewille, 
 
Conseiller communal du groupe Gauche 

11/08/2009

Anderlues: concours de pétanque, 29 août 2009

 

Anderlues: Samedi 29 août 2009

Le groupe Jeune Gauche, organise son deuxième concours de pétanque en doublette de 6 manches. Participation: 10€ = 6 tickets boisson

Début des inscriptions à 09h00, 21d rue d'Ansuelle

Début du concours à 10h30

À midi apéritif offert à tous les participants Petite restauration sur place

Information et inscription: Hody Coralie, 21 rue de Bourgogne, Anderlues 071/542488

Brux Raoul, 10 rue à Dettes, Anderlues 071/520962

Groupejeunegauche@hotmail.com CB du groupe: 132-5124415-43

17/06/2009

Incidents graves à l'école communale des Bruyères, rue des Cent Bonnier.

12/06/2009  A l'attention du Collège Communal,

Il me revient que plusieurs incidents graves ont perturbé  de nombreux enfants et parents dans  un établissement scolaire d'Anderlues, à savoir, l'école communale des Bruyères, rue des Cent Bonnier.

1° Une institutrice aurait volontairement abaissé le pantalon  d'un  enfant en pleine cour de récréation, devant tout  le monde, pour le ridiculiser davantage  du fait de sa corpulence légèrement obaise. Quid?
2° Plainte a semble t'il  été déposée par les parents.Quid?
3° Un autre enfant  aurait reçu  , par la même institutrice , un autre type d'humiliation , à savoir,  se voir obliger de  se laisser applaudir  dans différentes autres classes du fait de ses résultats négatifs (0/20) .Quid?
4° Il semble que cette institutrice  jouisse de protections rapprochées et donc d'impunité. Quid? 
5° Il semble que tant du coté de l'inspection scolaire que du Cabinet du Ministre Dupont, les réactions  restent lettre morte du fait de l'autonomie communale. Quid?
6° Il me revient également que des brimades, devant les enfants très perturbés, sont adréssées à 2 autres institutrices qui ont , semble t'il , dénoncé les faits. Elles seraient d'ailleur déplacées vers d'autres sièges scolaires d'Anderlues, et remplacées par d'autres institutrices.  Quid?
 
Freddy Dewille
Conseiller Communal du Groupe "Gauche"