12/02/2011

PETITION "TOUCHE PAS A MA SECU", à l'attention de M. Bart De Wever, Président de la NV-A.

 

PAS TOUCHE A MA SECU

 

Pétition à l'attention de M. Bart De Wever, Président de la NV-A.

Copie aux Président(e)s des partis démocratiques,

 

 

La NV-A a dans son programme l'indépendance de la Flandre (par le détricotage de la sécurité sociale et de la fiscalité fédérale).

Le système de solidarité plus que centenaire est une conquête du monde du travail et il n'appartient pas à un parti, quel qu'il soit, de réduire à néant des dizaines d'années de luttes et d'acquis sociaux (pensions, soins de santé, allocations familiales).

Ce système, unique au monde, est également une vraie digue contre les crises dont la population n'est jamais responsable.

Actuellement les budgets communaux sont davantage sollicités pour boucler les budgets des CPAS suite à la dernière crise ultralibérale de 2008.

Les conséquences de votre idéologie seront sans aucun doute une attaque frontale contre la solidarité entre tous les travailleurs avec ou sans emploi c'est à dire des brèches importantes dans le caractère universel de la Sécurité sociale, une concurrence fiscale entre les régions qui réduira les recettes fiscales donc la qualité de ce qui reste de nos services publics, une surenchère entre les Régions dans la chasse aux chômeurs, etc.

Le devoir, le rôle des élus, à quelque niveau que ce soit, est de veiller à l'amélioration de la vie de la population et non de favoriser les ambitions personnelles ou les objectifs du VOKA, équivalent flamand de l'Union Wallonne des Entreprises.

Non, Monsieur De Wever. contrairement aux propos encore tenus récemment dans les médias par Eric Defoort, co-fondateur de la NV-A, la Belgique actuelle n'est pas encore cliniquement morte.

Ne vous en déplaise.

 

NOM

PRENOM

Adresse complète

SIGNATURE

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.