18/01/2011

Anderlues: Le droit de résister et le devoir de se révolter!!

Anderlues: Le droit de résister et le devoir de se révolter!!

Le Conseil Communal du 21 décembre 2010 restera une date sombre voire un tournant dangereux pour la démocratie à Anderlues. Le bourgmestre décide  de désavouer une  des règles les plus élémentaires de fonctionnement de la démocratie  locale !!?. En effet, Philippe Tison déclare,  dès le début de la séance, qu’il ne répondra à aucune question ponctuelle sur le point politique le plus important de toute l’année, à savoir  le budget communal.  Lorsque toute l’opposition va se révolter contre ce dénis de démocratie, le bourgmestre va  faire appel à 4 agents de police pour (tenter) d'étouffer dans l’œuf toutes tentatives  de résistance. De bonne source, la police sera  à toutes les sessions du conseil communal !!? Bref, si vous avez un problème, ce n’est plus au bureau de police , mais au 1er étage de la maison communale,  dès 20h, le soir d'un conseil communal, que vous aurez la possibilité de rencontrer les forces de l’ordre (pas étonnant que les taxes communales ne sont pas prêtes de diminuer..). Espérons qu’il y aura autant de forces de l’ordre  lors des festivités du carnaval !!?. Ce qui est encore plus scandaleux, c’est que cette majorité  socialo-libérale pointe du doigt l’opposition comme responsable de cette situation. Or , en refusant de répondre  aux questions sur le budget, les libéraux et  le PS (députée comprise) savaient pertinemment qu’ils allaient déclencher  un front de résistance et que le recours à la police par la majorité, lui, allait déclencher la révolte. Tout ceci était donc  bien prémédité. Que cherchaient Philippe Tison et consorts, si ce n’est un coup d’éclat pour eux?  Ce qu’ils ont réussi , c’est de dépenser l’argent du contribuable en jouant à l’apprenti sorcier, pour se faire de la (mauvaise)  pub… Quelle honte, c’est pitoyable.  Que fera cette  majorité, imbue d’elle même ? Va t’elle se ressaisir  en présentant des excuses à l'assemblée, public y compris, afin de reprendre le cours normal de la gestion des affaires ? Pas certain; si la police sera présente à chaque séance, cela ne fera que  remettre  de l’huile sur le feu. Face à une attitude autoritaire, voir totalitaire, le droit de résister  et le devoir de révolte sont une obligation. La Tunisie en est un bel exemple. Une sorte de réponse à cette situation? La participation d'un maximum de citoyen(ne)s lors des prochaines séances du conseil communal d'Anderlues. Comme les dâtes ne seront connues que 7 jours à l'avance, le groupe Gauche vous informera des séances sur   http://gauche.skynetblogs.be , tel: 0476 332373 :freddy.dewille@skynet.be Conseiller Communal du groupe Gauche

12/01/2011

Manifestation

toyota grêve 2009.jpg

11/01/2011

Bart De Wever consulte une voyante

 

Bart De Wever consulte une voyante :
La voyante très concentrée ferme les yeux et lui dit :

- Je vous vois passer dans une grande avenue, dans une voiture, le toit ouvert, le peuple hurlant sa joie.
Dewever sourit et lui demande :

- Alors la foule est heureuse ?
- Oui comme jamais.
- Et les personnes qui courent après la voiture ?
- Oui, autour de la voiture comme des fous. La police a du mal à se frayer un chemin.
- Les gens porteurs de drapeaux ?
- Oui, drapeaux et bannières de Flandre avec des mots d'espoir et d'un meilleur avenir.
- Vraiment ? Et les gens crient, chantent ?
- Oui les gens crient des phrases d'espoir: «Oh! Maintenant, tout ira mieux !!!
Le peuple est en liesse.
- Et moi, comment je réagis à tout cela ?
- Je n'arrive pas à le voir.
- Ah bon ! Pourquoi ?
- Le cercueil est fermé.