09/07/2008

Anderlues, commune où le citoyen n'a pas droit au chapitre.

 

 Voici déjà 18 mois que les élections ont eu lieu. Résultat, nous avons hérité                                                                                                                                                                                                                                                                         d’une alliance contre nature (PS:MR) et, comme d’habitude, d'une soit disant démocratie. Sommes-nous passés à une vraie dictature orchestrée par un homme, où la population n'a pas droit, ou très peu, à la parole?

  

Lors du conseil communal du 15 mai 2007 le groupe GAUCHE avait ajouté certains points à l'ordre du jour.Tout d'abord, la publication dans la presse locale de la date et l'heure du prochain conseil communal pour que  la population soit au courant. Il fut refusé, soi-disant par souci d'économie, par la majorité, sous prétexte que les citoyen(ne)s doivent se tenir, seul(e)s, au courant. Nous avions aussi proposé que les citoyens présents lors des séances publiques puissent procéder, en fin de conseil communal, à un échange de vues sur les points débattus.Je vous laisse deviner le résultat. Refusé par la majorité, évidemment. Le bourgmestre ajouta même « vous pouvez le faire mais, moi, quand cette séance avec la population commencera,  je sortirai ». Il est clair que 18 mois après le scrutin, les bonnes intentions se sont envolées. Le programme du PS ne promettait-il pas de donner la parole aux citoyens 2h avant le conseil communal ?Aujourd'hui, que la population prenne part à la vie communale ne les intéresse pas. Leur intérêt premier est leurs pouvoirs. Et nous, nous affirmons  « nos vies valent plus que leurs pouvoirs ».En outre, nous avions demandé en début de législature un audit sur le fonctionnement et la gestion de la commune. Refusé. Comme tous les points ajoutés par l'opposition ou presque. Auraient-ils des choses à cacher ou y aurait-il des cadavres dans les placards ?Lors du conseil communal du 23 octobre 2007, nous avions suggéré que les cimetières ferment plus tard : 17h en hiver et 18 heures en été. C'est une pratique courante dans beaucoup de communes pour permettre aux familles de pouvoir se recueillir plus aisément sur les tombes de leurs défunts. Si le cimetière ferme ses portes à 16h, ce n'est pas facile. Et bien croyez moi j'ai cru que nous avions demandé de décrocher la lune ! Une conseillère communale PS osa même cette intervention : «les gens n'ont qu'à prendre un jour de congé par an pour nettoyer leur tombes ».Ce n'était pas notre demande, ni le sens de notre réflexion Aujourd'hui je me dis qu'à Anderlues, être dans l'opposition et vouloir être constructif relève du rêve ou des travaux forcés, au choix. Si voulez vous tenir au courant de la vie politique de notre commune, faire vos remarques ou nous soumettre un problème n'hésitez pas à prendre contact avec le groupe « Gauche » qui se fera un plaisir de vous recevoir. Par le billet du communard, je tiens tout particulièrement à féliciter toutes les personnes qui font revivre le RC ANDERLUES, ils font vraiment un travail remarquable avec sérieux. Ce sont des passionnés de notre commune. Ils jouent le vendredi soir au complexe sportif JEAN CLAUDE HODY et pourraient nous faire revivre les belles soirées de mini-foot d'antan, Je leur souhaite bonne chance et leur dit « MERCI » Service infoIl nous revient que des citoyens qui ont fait leur devoir aux élections du 10 juin 2007 n’ont toujours pas reçu leurs jetons de présence, Si vous êtes l’une des ces personnes, voici les différentes adresses où vous pouvez vous adresser pour réclamer votre dû :Trannoy Régis Attaché : tel 02 518 20 58  fax 02 518 25 58   regis.trannoy@rrn.fgov.beSPF Intérieure : Direction Générale Institutions & Population                          Service Elections                          Parc Atrium-Rue des colonies, 11  1000 Bruxelles    Groupe GAUCHE Anderlues21, rue de Bourgogne6150 Anderluesgaucheanderlues@hotmail.com0474/751413Hody Frank Triste nouvelle:  Un de nos colistiers est décédé début mai 2008; DANIEL LAURENT s'en est allé. Il nous avait permis de compléter officiellement notre liste  au moment le plus opportun, sans rien demander, sans rien espérer pour lui.  Nous lui garderons  notre profond respect. Nos pensées vont pour lui, mais aussi pour ses proches dont ses trois enfants. 

 

Les commentaires sont fermés.